Hôtels.

Au même titre que les chauve-souris ou les pangolins, l'homme est un réservoir de bactéries et virus. Lors d'une nuitée dans une chambre d'hôtel, l'être humain laisse une quantité phénoménale de virus et bactéries derrière lui. Il y transpire, y respire et à chaque fois, il laisse des dépôts…23 000 respirations par jour!

À la longue, une chambre d'hôtel devient un véritable bouillon de culture.

-Sans compter les insectes et notamment les punaises de lit dont les hôteliers ont tant de mal à se débarrasser (une punaise de lit pond, en moyenne, 10 œufs par jour. Ces œufs éclosent à peu près en 10 jours. Et donneront chacun 10 autres œufs…faites le calcul, c'est effarant).

-Sans compter les odeurs de tabac (même celui qui fume dehors empestera la chambre : il y respire et ses vêtements en sont imprégnés).

 

Des scientifiques ont testé une chambre d'hôtel avant le nettoyage quotidien et deux autres après les mesures de désinfection. Résultat : le client avait contaminé 13 surfaces dont sa chaise, son lit, sa fenêtre et le sol, ainsi que son lavabo et la cuvette des toilettes. Les échantillons d’air étaient négatifs, mais positifs dans les grilles d’aération.

Il faut désinfecter tous les endroits que l’on est susceptible de toucher plusieurs fois : interrupteurs, poignées de porte, robinet, téléphone, la clé de la chambre... Le sol, les chaises, la table, les télécommandes, la salle de bain et les toilettes doivent aussi être passés au crible.

Comment voulez-vous qu'une femme de chambre à laquelle on impose un nettoyage entre 15 minutes

(hôtel 1*) et 30 minutes (3*) fasse un travail de désinfection correct?

 

En 30 minutes, votre ozonateur va tuer les bactéries, les moisissures, les virus et même le Covid-19! Il supprime toutes les odeurs! La chambre "sent" l'air frais des montagnes (le traitement des acariens et autres insectes se fait, lui, séparément mais avec le même équipement une à deux fois par an).

En hôtellerie d'affaires, la chambre est libre entre 08h00 et 18h00. Ce qui laisse, en moyenne, 10 heures pour désinfecter.

Un cycle d'ozonation dure 2h30 en moyenne. Un ozonateur pourra donc désinfecter 4 chambres pendant ces 10 heures. On peut même (moyennant certaines précautions) limiter le temps total à 1h15 et ainsi désinfecter 8 chambres dans ces 10 heures. Notre SafetyOx3 est parfait pour ces petits volumes.

 

L'hôtelier demande à la femme de chambre (fdm) de nettoyer/désinfecter en 30 minutes. Soit 8,62€. Par chambre. C’est-à-dire (le nombre moyen de chambres est 36) 310€ par jour pour désinfecter "à peu près" ses chambres.

 

Le problème des odeurs n'est pas résolu (ça sent toujours la vieille urine dans les toilettes)... Pas plus que celui des punaises… Pas plus que celui de la désinfection…

 

SafetyOx 3 coûte 466.80€. Un hôtel comporte 36 chambres, en moyenne. Pour désinfecter quotidiennement, il lui faut 36:8=5 équipements. Coût 2334€. Amortissement 3 ans. Coût annuel : 778€. Soit (pour 300 jours d'ouverture) 2,6€ par jour.

Donc 2,6:36=7.2 centimes d'Euro par chambre.

Vous avez bien lu! Ozoner vos chambres vous coûtera 120 fois moins cher que les méthodes traditionnelles et sera 10 fois plus efficace.

En 30 minutes à peine, bactéries, virus, germes, moisissures…tout est détruit, même les odeurs!

Méthode de comparaison

 

Un client entrera parce qu'il aura vu le sticker LDPO3 collé sur votre vitre ou l'accroche-porte autour de la poignée de porte. Invitez votre client à lire le flyer plastifié que vous avez disposé dans toutes les chambres. Ce client-là reviendra, car chez vous au moins, il est certain de ne pas attraper "dieu sait quoi". L'attention que vous lui portez le rassure. Et ça, ça n'a pas de prix, vous le savez bien! Tout ça pour 7,2 centimes d'euro par jour et par chambre…vous vous rendez compte?

Tableau1.gif
www.jpg
key-1.png